Parier sur la boxe avec succès : nos conseils pour devenir un expert

Pari Boxe

Son nombre de paris disponibles étant moins nombreux que certains sports collectifs et notamment le football, on a tendance à écarter les sports de combat, à tort. La boxe anglaise est même nommée Le Noble Art, et sa présence aux Jeux Olympiques depuis 1904, en dit long sur cette discipline.

Le principe est simple, deux combattants armés de gants rembourrés qui doivent battre leur adversaire à coup de poings portés au visage et sur le buste. Voici donc tout ce qu’il faut savoir sur la boxe, et les conseils pour réussir ses paris sportifs.

Les grands événements de boxe anglaise

La boxe anglaise a la particularité d’être divisé en de très nombreuses catégories, donc les deux plus grandes, les combats professionnels, et les combats amateurs. Pour éviter toute confusion, voici un tableau comparatif :

DifférencesCombats professionnelsCombats amateurs
La durée du combat Jusqu’à 12 rounds de 3 minutes3 rounds de 3 minutes ( 4 rounds de 2 minutes chez les femmes)
Nombre de combatsChaque combat espacé de plusieurs moisJusqu’à 5 combats enchaînés aux Jeux Olympiques
La TenueTorse Nu avec des ceintures à la cléMaillot sans manches bleu ou rouge, des gants plus lourds, et des médailles à la clé
Technique de combatPeu de mouvements en bas du corps, généralement plus imposantsBeaucoup de déplacements nécessaire
DistanciationAdepte du combat rapprochéAdepte du combat plus éloigné, à cause du système du point
Nombre de coupsBeaucoup plus de coups, notamment à cause du combat rapprochéMoins de coups, mais mieux placés, dû au système de points

Maintenant qu’on ne se trompera plus sur la différence entre boxe amateur et boxe professionnel, voici la liste des compétitions professionnelles disponibles :

  • Combats affiliés à la International Boxing Federation (IBF)
  • Combats affiliés à la World Boxing Association (WBA)
  • Combats affiliés à la World Boxing Organization (WBO)
  • Championnat d’Europe EBU de boxe professionnelle
  • Championnat de France de boxe professionnelle
  • Coupe de la Ligue
  • Criterium des Espoirs de boxe professionnelle
  • Open Ligue
  • Coupe de France

Pour les compétitions professionnels de la IBF, de la WBA, et de la WBO, seuls les combats implicants des boxeurs avec ceinture sont disponibles aux paris en Suisse. La boxe amateur n’est pas en reste, avec quatre grandes compétitions, et notamment la plus prestigieuse de toute, les Jeux Olympiques:

  • Championnats du Monde de boxe amateur
  • Jeux Olympiques
  • Championnat de France de boxe amateur
  • Championnats d’Europe de boxe amateur

Présentation des grands joueurs pour réussir son pronostic boxe

Les combattants de boxe sont très nombreux, ils seraient près de 18 000 dans le monde à avoir le statut de sportif professionnels. Les grands joueurs sont presque aussi nombreux, et le nombre conséquent de catégories de combats accentuent cette disparité. Voici tout de même notre sélection des six sportifs à connaître dans la discipline :

  • 🥊 Floyd Mayweather Jr : lui même fils d’un père boxeur homonyme, le natif du Michigan a battu de nombreux records dans son sport. Il a la particularité d’être toujours invaincu en combats professionnels, avec 50 victoires en autant de combats. Pretty boy en a même remporté plus de la moitié par K.O (27). Ce poids super plume, ou super welters a également de très bonnes statistiques en amateur, avec 84 victoires dont 49 par K.O sur 90 combats. On ne compte plus l’argent et les titres amassés par Floyd Mayweather, qui se fait même désormais appeler Money. A noter qui’l n’a jamais été en finale des Jeux Olympiques, et n’a su faire mieux qu’une médaille de bronze à Atlanta en 1996. Malgré son âge avancé pour un sportif de haut niveau (44 ans), il continue de combattre et espère bien garder son invincibilité légendaire.
  • 🥊 Saul Alvarez : appelé Canelo sur le circuit, le mexicain a lui aussi des statistiques impressionnantes. Passé professionnel à seulement 15 ans, le natif de Guadalajara a remporté 56 de ses 59 combats, ne concédant que deux matchs nuls (contre Gennady Golovkin en 2016 et Jorge Juarez en 2006), et une défaite alors qu’il était très jeune, contre la légende Floyd Mayweather (en 2014). Malgré ses débuts en poids léger, il a aujourd’hui gravé les catégories, se présentant aujourd’hui en poids super-moyens. Son ascension et sa réussite est notamment due à son explosivité et sa capacité d’esquive. A la différence de certains de ses conccurents, Canelo enchaîne les combats et n’hésite pas à combattre plus de deux fois par an. Selon la BoxRec, il est même le numéro un mondial.
  • 🥊 Anthony Joshua : le natif de Watford est un des meilleurs sportifs du monde, malgré la découverte de la discipline sur le tard (18 ans). Son ratio de victoire par K.O en professionnel est est incroyable avec 22 victoire par K.O en 26 combats, sachant qu’il en a perdu deux, soit plus de 92% de victoire en ayant couché son adversaire. Au cours de sa carrière, l’anglais a glaner de nombreux titre, dont un de champion olympique, en 2012, à domicile, lors des jeux de Londres.
  • 🥊 Tyson Fury : Le géant (2m06) anglais de 33 ans est une référence dans le monde de la boxe. Issu d’une famille gitane fan de boxe, il doit son prénom à la légende Mike Tyson. Rapidemment sur le devant de la scène, il est ensuite prouvé qu’il a consommé des stupéfiants, et il décide de mettre fin à sa carrière. Il fait ensuite une dépression, et les attaques sur son physiques de ses adversaires lui donne la rage suffisante pour revenir dans le circuit. Son retour est donitruant et il est aujourd’hui de nouveau dans le haut du classement mondial (considéré comme numéro trois mondial d’après la BoxRec). The Gibsy King est notamment connu pour avoir mis fin au règne de Wladimir Klitschko, qui durait depuis 9 ans.
  • 🥊 Gennady Golovkin : ce poids moyen Kazakh a la particularité d’avoir d’excellentes statistiques en combat professionnels, et en combat amateurs. Sur ses 43 combats professionnels, il en remporte 41, ne concédant un nul et une défaite que contre Saul Alvarez. En amateur, il remporte 345 de ses 350 combats. ”GGG” est médaillé d’argent à Athènes en 2004, et champion du monde à Bangkok en 2008. Considéré comme le numéro deux mondial derrière son rival de toujours Canelo Alvarez, Gennady Golovkin est une valeure sure pour les paris.
  • 🥊 Vasyl Lomachenko : Le petit ukrainien (1m 68) de 33 ans, est considéré comme le champion des combats amateurs. Sur ses 397 combats, ”The Matrix” n’a connu qu’une seule défaite, contre l’américain Téofimo Lopez, il y a à peine plus d’un an (17 Octobre 2020). Ce combattant se bat en poids plume ou poids léger, et a remporté deux fois le titre olympique (2008 et 2012), deux fois le titre mondial (2007 et 2011), et une fois le titre européen (2008)
  • 🥊 Tony Yoka : Côté francophone, Tony Yoka est considéré comme le meilleur. Le parisien combat en poids lourds ou super-lourds et reste invaincu en professionnel (11 victoires pour autant de rencontres, dont 9 par K.O). Moins en réussite en amateur, le leader de la boxe française est tout de même champion olympique en 2016, champion du monde en 2015, et championde France en 2012 et 2014.
Boxe paris

D’autres disciplines sur lesquelles parier Boxe française, muaythai ou MMA

Les sports de combat, et plus particulièrement la boxe, regorgent de différentes disciplines. En plus des deux catégories sport professionnel / sport amateur, et des différentes sous-catégories de poids, il y a plusieurs sports dans la boxe. En plus de la boxe anglaise, on recense la boxe birmane (aussi appelé Lethwei), la boxe thaïlandaise (le muaythaï), la boxe-américaine (full-contact), la boxe française (la savate), le kick-boxing américain, le kick-boxing japonais, et la MMA. Parmi ces disciplines, nous verrons en profondeur trois d’entre elles, la savate, le muaythaï, et la MMA.

  • 👊 La boxe française (La Savate) : apparue au XIXème siècle des suites de l’escrime, la savate boxe française est depuis 2015 rentré au patrimoine culturel immatériel en France. Pas encore olympique, cette discipline voit son nombre de fidèle croitre à grande vitesse, commencerait à conquérir les USA et le Canade et compterait plus de 50 000 licenciés, rien que dans l’hexagone. Cette boxe a pour particularité de pouvoir se pratiquer avec les pieds, et les poingts. On distingue deux catégories au sien même de la boxe française, les compétitions d’assaut, et celle de combat. La première n’a pas pour but d’attaquer son adversaire, mais d’impressioner les officiers (les juges) avec ses qualités technicques et tactiques. Seul le style est jugé, et la violence est proscrite, au point de pouvoir se faire éliminer si la puissance des gestes est trop grande. La deuxième compétition est elle aussi jugée par les officiers, mais cette fois-ci, ils jugent la puissance. Les coups sont multiples, il y a, le fouetté (ou fouetté latéral droit), le chassé (qui peut être latéral ou frontal), le revers balancé (qui peut être latéral ou frontal), le revers fouetté (latéral), le revers groupé (latéral), ou le coup de pied bas (de frappe ou de déséquilibre)
  • 🤛 La boxe thaïlandaise (Le Muaythaï) : prochainement aux Jeux Olympiques (ceux de Paris en 2024), cet art martial est omniprésent en Asie, et à donner naissance à la boxe birmane, la boxe laotienne, et la boxe vietnamienne. D’après certaines données historiques, le Muaythaï daterait d’avant le XIXème siècle. Ce sport ancien a conservé ses traditions, les joueurs ne portent qu’un short, et doivent être pied nu et torse nu (avec une brassière en plus pour les femmes). Deux mélodies sont joués à chacun des combats, le Sarama durant le rituel d’avant combat, et le Phleng Muay pendant. Chaque combattant doit réaliser le protocole du Wai Krhu et du Ram May avec un serre-tête posé sur sa tête par son entraîneur (ils ne doivent pas rentrer en contact direct avec celui-ci). Les arbitres et les juges décideront du sort du combat en fonction de la technique, de la précision, de l’habilité défensive, de la combativité, et de la puissance, après les cinq rounds de trois minutes écoulés. Mais le combat peut se terminer avant la décision des juges, si l’un des athlètes est K.O, si un des médecins le déclare inapte, si l’un des deux abandonne, ou si l’un des deux est disqualifié pour faute grave. Comme ses cousins anglais et français, la boxe thaïlandaise est répartie en plusieurs catégories de poids.
  • 🤜 La Mixed Martial Arts : c’est la dernière tendance dans les sports de combat, la MMA. Ce sport a des vertus plus violentes qu’artistiques, et regroupe plusieurs sports et catégories. La grosse différence avec les autres sports de combat, c’est la plus grande liberté de combat et sa violence décuplée. Le MMA UFC, est une discipline ou les deux conccurents sont enfermés dans une cage et doivent se défendre comme ils peuvent. Le free-fight a plusieurs phases et mixent de nombreux sports:
    • 🥋 La phase de combat debout : c’est la phase de jeu qui ressemble aux autres sports similaires, et mêle le karaté, le kick boxing, la boxe, le MuayThaï et bien d’autres, avec des coups de pieds, de poings, de coudes ou de genoux.
    • 🥋 La phase de combat au sol : cette phase de jeu ressemble plus au judo ou à la lutte. Les deux combattants sont ensemble au sol, et tentent tant bien que mal de retourner leur adversaire sur le dos, et de lui faire des étranglements ou des clés de bras.
    • 🥋 La phase de combat au corps à corps :aussi appelé phase d’accrochage elle a pour but d’attraper son adversaire pour lui donner un maximum de coup de petite distance, comme les genoux, les coudes, ou les poingts.

    Même si cette nouvelle discipline peut paraitre barbare au premier abord, elle est en réalité très bien encadrée. Avant de rentrer dans la cage, chaque combattant doit passer un certain nombre de tests, comme notamment un examen du fond de l’œil, un électrocardiogramme, des tests de VIH et hépatite. Pour éviter des possibles séquelles crâniennes, des scanners crâniens aux suites de K.O et des carnets listant tous les derniers K.O subis sont mis en place.

    Le combat peut durer très longtemps, comme l’a été le choc entre Hélio Gracie et Waldemar Santana, qui avait duré 3 heures et 45 minutes, ou très courts, comme celui de Chris « la menace » qui a su mettre K.O son adversaire Lautaro Tucas en deux secondes. Tout juste légalisé en France (2020), le MMA a déjà vu décéder des combattants en cage, dont Sam Vasquez (en 2007), ou Michael Kirkham (en 2010), tout deux par knockout technique.

Conseils pour parier sur la boxe et réussir son pronostic boxe

Il est d’abord important de bien saisir les différentes fins possibles lors d’un match de boxe :

  • Knockout (K.O) : si l’arbitre compte jusqu’à 10 et qu’un des deux combattants ne s’est pas relevé, il est considérer comme inapte, et comme K.O. L’arbitre déclare alors la fin du combat et donne la victoire à celui toujours debout.
  • Knockout Technique (T.K.O) : cette issue est déclaré des suites d’un choc trop violent, qui ne permet pas au combattant de pouvoir continuer à se battre. Le médecin jette alors sa serviette sur le ring pour indiquer qu’il abandonne
  • Décision (D) : cette fin est la plus courante. Si aucun des deux combattants n’a su porter le coup fatal, c’est au juge de savoir quel est le combattant le plus méritant. C’est la fin de combat qui créer le plus souvent des polémiques.
  • Décision Technique (TD) :après une blessure qui stoppe le combat, les juges comptent les points et déclarent le combattant vainqueur.
  • Disqualification (DQ) :si l’un des deux concurrents enfreint le réglement, il est disqualifié et son adversaire est déclaré vainqueur. Une disqualifiaction est souvent dû à un coup illégalement porté, comme par exemple croquer l’oreille du combattant adverse

Les types de paris ne sont pas très variés, et il n’est possible que de parier sur le résultat du match (victoire du combattant A, victoire du combattant B, ou match nul), sur le nombre total de rounds disputés, si la victoire va se dessiner aux points ou par K.O.

Sur de grandes compétitions, il est aussi possible de désigner le vainqueur du tournoi et le nombre de médailles que remportera chacun des pays. Même si ce faible nombre de paris peut sembler être un désavantage au premier abord, c’est en réalité un atout. Ces catégories restreintes permettent d’éviter les matchs truqués, et de se concentrer seulement sur certains aspects pour parier sur la boxe.

Comme un pari classique, il est important de comparer les meilleurs bookmakers, pour trouver le meilleur bonus possible. Chaque bookmaker propose un bonus de bienvenue différents, et des avis et pronostics qui changent en fonction des sites et des codes. 💶

Parier sur la boxe

Attention aussi à ne pas se faire influencer par certains articles de pronostic boxe. Les analyses d’avant matchs sont souvent écrites à charge ou à décharge. Il est rare de trouver un article impartial sur le sujet.

La rareté des matchs de boxe professionnels en fait des évènements très médiatisés, presque trop, et le trash talking des boxeurs en rajoute une couche.

Il faut donc suivre régulièrement les combats pour se forger un avis et une fine analyse, car à la différence du football, les côtes sur les sports de combats sont très élevées et intéressantes. Alors, prenez votre paire de gants, votre protège-dent et montez sur le ring des paris sur la boxe.

Menu